5 astuces pour une visite fructueuse!

Déménager dans un nouveau pays est toujours une expérience excitante, mais souvent tumultueuse et parfois stressante. Pour faire de votre processus d’immigration un nouveau départ réussi, il vous faudra d’abord trouver et visiter l’endroit où vous aurez envie de rebâtir votre vie et celle de votre famille.

1. Soyez sur place

Trouver l’appartement parfait pour vous et votre famille à un prix décent peut s’avérer difficile si vous commencez votre recherche avant d’arriver au Québec. La grande majorité des propriétaires préfèrent rencontrer en personne leurs futurs locataires avant de convenir d’une entente et de signer un bail, ce qui se comprend!

Si possible, essayez d’avoir un endroit où habiter pendant votre période de transition. Si vous avez de la famille ou des contacts dans votre nouvelle ville, demandez-leur de vous héberger, au moins pour quelques jours ou quelques semaines. Sinon, vous avez toujours l’option de louer un appartement à court terme sur l’un des nombreux sites de location tels qu’Airbnb ou sur le Réseau Appartement et Gîtes au Québec (RAGQ). Meublés, ces logements disponibles à courts ou moyens termes faciliteront grandement votre processus d’immigration : vous pourrez même les réserver d’avance, sans soucis!

Si vous souhaitez ne pas avoir à déménager tous vos effets plusieurs fois et vous installer directement en arrivant, vous pouvez toujours faire affaire avec une agence immobilière avant le grand départ, mais cela vous coûtera assurément plus cher, puisque vous devrez payer une commission à votre agent.

2. Apprenez à connaître votre ville

Une fois sur place, que vous résidiez chez vos proches ou ayez loué temporairement un appartement, prenez le temps de découvrir votre ville et ses quartiers. Préparez-vous à beaucoup marcher! En effet, pour mener une recherche locative efficace, il importe que vous sachiez précisément dans quel quartier vous désirez habiter. Familiarisez-vous avec les ambiances propres aux différents arrondissements et essayez de trouver un appartement qui soit à proximité des transports en communs, des épiceries ou des écoles, si vous avez des enfants. Lorsque vous aurez trouvé le quartier parfait pour vous, la véritable recherche peut (enfin!) commencer.

Si la marche à pied est très utile pour apprendre à connaître son nouvel environnement, tous les appartements disponibles ne sont toutefois pas affichés sur la façade des immeubles. Lisez les rubriques spécialisées des journaux quotidiens, des magazines gratuits et consultez en ligne les sites internet spécialisés dans la location comme Kangalou, Kijiji et Craiglist, notamment. Assurez-vous de répondre aux annonces qui vous intéressent et de planifier une visite le plus rapidement possible, car vous ne serez jamais les seuls à la recherche de la perle rare!

3. Visitez aux moments appropriés

Au Québec, les locataires disposent d’un délai de trois mois avant la fin de leur bail pour aviser leur propriétaire qu’ils ne souhaitent pas renouveler le contrat les liant. La plupart des baux se terminant le 30 juin, il est fortement conseillé de commencer à rechercher un appartement dès le mois d’avril. À cette période, l’offre est la plus grande; mais il ne faut tout de même pas oublier que la demande l’est aussi! Toutefois, tous les baux ne sont pas identiques et, s’il est possible de trouver le logement de ses rêves très rapidement, la meilleure période de recherche correspond toujours à environ de un à trois mois avant la date à laquelle vous souhaitez emménager.

Essayez, si possible, de faire en sorte que votre visite se déroule durant la journée, lorsque le soleil est assez haut. Vous pourrez ainsi déterminer si l’appartement est assez lumineux et si l’air y circule bien. Sinon, une visite en fin de journée peut aussi vous renseigner sur l’insonorisation du logement ainsi que sur les habitudes de vie des voisins. Même si la loi prévoit des conditions de voisinage respectueuses, certaines personnes peuvent parfois être plus bruyantes que d’autres, tout comme certains quartiers peuvent être moins tranquilles que d’autres, le soir venu.

4. Arrivez bien préparé à la visite

Il se peut qu’en tant qu’immigrant, le français ne soit pas votre langue maternelle. Si vous avez de la difficulté à vous exprimer ou manquez de confiance au téléphone pour contacter un propriétaire, essayez de trouver quelqu’un qui sera disponible pour vous aider pour la prise du rendez-vous et la visite du logement. Tâchez d’être ponctuel et de savoir exactement ce que vous recherchez. Vous pourrez ainsi poser les bonnes questions et vous assurer de ne vous lier qu’à un appartement qui vous convienne parfaitement.

5. Observez minutieusement

Au-delà des questions légales et plus techniques, la visite, même si elle se fait toujours assez rapidement, vous servira à observer l’appartement qui vous intéresse. N’hésitez pas à tout tester!

  • Examinez le bon fonctionnement de l’électricité, du chauffage, de la plomberie et l’état des murs : ceux-ci ne devraient jamais être humides.
  • Pensez à vérifier que votre futur foyer possède suffisamment de rangement et de placards pour que votre famille et vous puissiez vivre confortablement, sans être encombrés d’objets divers.
  • Vérifiez que les portes et fenêtres se ferment et se verrouillent correctement.
  • Assurez-vous qu’il n’y ait pas de trous ou de moisissures dans les murs, les planchers et les plafonds, et que le détecteur de fumée soit fonctionnel.

Et voilà! Vous êtes maintenant bien préparé pour que la visite de votre futur appartement ne soit que la première étape vers une immigration réussie!

PARTAGER - SHARE
Share