L’horaire des tâches ménagères : Simple et efficace!

La colocation est une belle expérience à vivre entre amis, en couple… ou même avec des inconnus! Cependant, certains oublient parfois le rôle que jouent l’organisation et la répartition des tâches ménagères dans leur quiétude et leur bonne humeur quotidienne. Afin de maintenir l’harmonie, la bonne entente et pour conserver une belle ambiance au foyer, voici quelques conseils pour diviser votre charge de travail de façon équitable.

Le calendrier

Vous avez un calendrier sur le réfrigérateur ou un tableau accroché au mur? Pourquoi ne pas y inscrire votre horaire de tâches? Discutez avec vos colocataires des tâches qui vous conviennent et que vous préférez (ou plutôt celles que vous détestez le moins) et préparez une grille que vous inclurez à votre calendrier et qui déterminera l’horaire et les corvées de chacun des colocs. Planifiez environ une tâche par semaine ou par jour, par personne. Vous pouvez évidemment alterner entre vous d’une semaine à l’autre si le coeur vous en dit ou lorsque des conflits surviennent. Ne vous en mettez pas trop sur les épaules, si certaines tâches doivent être faites hebdomadairement ou même quotidiennement, d’autres peuvent n’être faites qu’une fois par mois.

On évite les accumulations

On le sait : c’est très difficile à faire, surtout lorsque l’on emménage dans son premier appartement, mais… n’attendez surtout pas à la dernière minute pour passer à l’attaque! Votre motivation en prendra un grand coup et vous risquez de subir les reproches de vos colocs qui vous accuseront de mal les exécuter. Par exemple, ramassez votre vaisselle et vos vêtements au fur et à mesure, chacun pour soi. Ce n’est jamais agréable de devoir ramasser les restants des autres dans les quatre coins de l’appartement pour pouvoir faire son ménage…

Se rappeler de ses priorités : la clé

Vous avez un horaire chargé avec l’école, le travail, vos relations et tout le reste? C’est normal! Prévoyez-vous du temps dans vos temps libres pour faire vos tâches sans négliger vos priorités. Si vous pouvez prévoir que vous n’arriverez pas à exécuter telle ou telle tâche, avisez-en vos colocataires le plus vite possible. Vous pourrez alors échanger avec eux ou choisir un autre moment qui vous conviendra davantage.

Joindre l’utile à l’agréable

Vous éprouverez beaucoup plus de « plaisir » à mettre la main à la pâte si vous créez une ambiance agréable pour faire vos tâches. Soyez créatifs! Mettez de la musique que vous aimez, aérez l’air ambiant, adoptez une attitude productive! Évidemment, si vous le faites le soir, ayez conscience que vos voisins pourront mal réagir au bruit encouru. Évitez de mettre de la musique très forte ou de passer la balayeuse un dimanche soir à 23h! Tout est une question de bon sens.

Mais quelles tâches, exactement?

Incluez à l’horaire partagé: balais et balayeuse des planchers, vadrouille, époussetage des meubles, nettoyage de la vaisselle, nettoyage de la salle de bain, de la cuisine, des vitres… Évidemment, par souci d’intimité, certaines tâches doivent se faire chacun pour soi. C’est notamment le cas pour la lessive, la nourriture dans certains cas (si vous faites une épicerie par personne) et le ménage de votre chambre.

Plus vous êtes nombreux, moins vous aurez de travail à faire (à condition bien sûr que tout le monde respecte l’horaire !). Vous serez d’ailleurs surpris de votre propre satisfaction après avoir terminé le vôtre et n’aurez jamais de problème à cet égard avec les gens avec qui vous vivez. Vous vous porterez tous mieux, dans un environnement propre et sain!

PARTAGER - SHARE
Share