Découvrir Rosemont à Montréal

Rosemont, c’est le parc Maisonneuve, l’Espace pour la vie et l’esplanade du parc olympique. C’est aussi l’agriculture de rue, les foodtrucks et les ruelles vertes. Bref, c’est un joyeux mélange de pôles d’attraction d’envergure internationale et de vie de quartier hyperlocale!

Contrée vaste, délimitée par les rues D’Iberville, Bélanger, Lacordaire/Dickson et Sherbrooke, ainsi que la voie ferrée du Canadien Pacifique, Rosemont possède autant d’identités que de microquartiers.

Le Vieux-Rosemont  

Icône incontestée du Vieux-Rosemont, la rue Masson est tout ce qu’il y a de plus trendy. Ancienne rue commerciale un peu boboche, celle-ci s’est complètement transformée au cours des dernières années pour devenir l’une des artères les plus dynamiques de la métropole (plusieurs bars et restos branchés y ont élu domicile!).

Ce qui la distingue des autres : ses commerces à vocation locale. La rue étant enclavée, ceux qui la fréquentent sont des résidents des alentours. Ici, pas de touristes qui viennent flasher! Loin d’être un inconvénient, cette particularité génère une vie de quartier incomparable.

La forte concentration d’organismes communautaires dans le secteur contribue aussi à créer un important sentiment d’appartenance.

Technopôle Angus

Situé sur l’ancien site des shops Angus, le technopôle du même nom est un quartier tourné vers l’avenir, mais qui ne renie pas pour autant ses racines – on a  conservé la façade de briques  pour un look résolument industriel!

L’usine a cédé sa place à des commerces (plusieurs restos et bars valent le détour!), des entreprises, des habitations (condos, maisons de ville et appartements) et des parcs, formant ainsi un  « village à l’échelle humaine », où l’on peut à la fois résider, travailler et se divertir. D’ailleurs, on y retrouve aussi un marché public et des foodtrucks!  Comme si ce n’était pas déjà assez hot en soi, le complexe vise la certification LEED Or.

Une deuxième phase de développement devrait débuter sous peu, afin de faire de cet endroit un pôle créatif et technologique. Une belle occasion pour les artistes-techno-geek-écolo de participer à la construction d’un quartier à leur image!

Nouveau-Rosemont

Le Nouveau-Rosemont, c’est le quartier des grown-up. On y retrouve principalement des maisons unifamiliales où les foyers plus aisés s’installent pour élever leur famille. On dénombre aussi plusieurs résidences pour personnes âgées, notamment aux abords de l’Institut de cardiologie de Montréal, des hôpitaux Maisonneuve-Rosemont et Santa Cabrini ainsi que du complexe olympique.

Parallèlement, le Nouveau-Rosemont possède également une forte communauté culturelle. Bordé par les quartiers Saint-Michel (plus particulièrement le Petit Maghreb) et Saint-Léonard, on y compte plusieurs immigrants d’origine maghrébine, haïtienne et italienne.

Transport

Bien que Rosemont ne possède aucune station de métro sur son territoire, celui-ci est néanmoins encadré par la ligne bleue au Nord (D’Iberville et Saint-Michel) et  par la ligne verte au Sud (Préfontaine, Joliette, Pie-IX, Viau, Assomption).

Plusieurs circuits d’autobus facilitent les déplacements vers le centre-ville. D’ailleurs, un service rapide par bus (SRB) devrait bientôt voir le jour sur le boulevard Pie-IX. On compte également quelques pistes cyclables et de nombreuses stations bixi.

Rosemont au naturel

L’Espace pour la vie est un complexe muséal d’envergure internationale formé du Biodôme, de l’Insectarium, du Jardin botanique et d’un planétarium. Celui-ci est situé aux abords du parc Maisonneuve, l’un des six plus grands espaces verts de Montréal.

Celui-ci offre plusieurs activités, allant de la randonnée pédestre, au ski de fond, en passant par la raquette et le patinage en hiver. C’est aussi le spot des joggeurs matinaux.

PARTAGER - SHARE
Share

Comments

comments