Guide de survie : Party de bureau

Annuellement, au Québec, près de trois employés sur quatre sont invités à un « party de Noël de bureau ». Cette année, votre patron vous fait-il confiance avec l’organisation de la soirée ? Que vous pensiez être la personne idéale pour mener à bien une telle responsabilité ou pas, il ne faudrait surtout pas le décevoir… Quand même, si vous décidez de vous donner à fond, la préparation de cet incontournable événement peut s’avérer un impressionnant atout professionnel. Évitez tout de même de vous mettre trop de pression et profitez de ces moments de qualité avec vos collègues grâce à ces quelques conseils.

Soyez préparés pour le party!

Cela peut sembler évident, mais une bonne préparation vous permettra non seulement d’éviter bon nombre d’imprévus, mais également de pouvoir, vous aussi, profiter de la soirée. Du menu à la déco, de l’apéro au déroulement, ne laissez rien au hasard ! Plusieurs semaines à l’avance, faites des listes de ce dont vous aurez besoin à chaque étape de l’organisation et décidez des endroits où vous ferez vos courses. Vous n’aurez ainsi qu’à vous fier à votre plan et vous vous faciliterez grandement la tâche.

Ambiance et décoration

Misez sur une atmosphère conviviale qui impressionnera et rendra vos invités à l’aise dès leur arrivée. À moins d’organiser une soirée thématique, faites en sorte de ne pas surcharger de décorations trop kitch votre appartement ou la salle dans laquelle se déroulera le party. Oubliez les petits pères Noël de plastique… Il est si facile de tomber dans le ridicule ! Placez de délicates lumières blanches un peu partout et garnissez l’endroit de plantes hivernales qui ajouteront une touche très classe à votre décor. Pour que leur floraison soit optimale entre Noël et le jour de l’an, achetez vos plants de poinsettia, vos cactus de Noël ou votre romarin en forme de sapin dès le début du mois de décembre.

Fait que je me suis acheté une table tournante. C'était vraiment cool à transporter dans le métro. ✌️#LesPetitesChoses

A post shared by Théo Dupuis-Carbonneau (@theo_dc) on

 Musique

Le choix de la musique est sans contredit l’un des éléments qui fera de votre soirée un échec ou une véritable réussite. Il est très important, voire primordial, qu’en plus d’avoir préalablement fait une judicieuse sélection musicale, vous n’ayez pas à rester collé toute la soirée devant votre chaîne stéréo. Vous pouvez choisir de la musique rythmée pour faire danser vos collègues, ou de la musique de style jazz pour une ambiance plus feutrée qui favorisera les conversations, tout dépend du genre de soirée dont vous voulez être l’hôte. Avez-vous la place nécessaire à la création d’une piste de danse, ou préférez-vous une soirée plus tranquille ? Si vous n’avez pas l’âme d’un DJ, plusieurs sites internet – comme Songza – pourront vous être d’une grande utilité : en plus de faire la sélection pour vous, selon vos préférences, de nombreuses listes de lectures sont assez longues pour que vous n’ayez pas à y penser à toutes les trois ou quatre minutes.

Nourriture

Pour le repas, il suffit de garder le tout assez simple. Assurez-vous seulement d’avoir tout le matériel nécessaire quelques jours à l’avance, et de ne cuisiner que des recettes dont vous êtes certain d’aimer le résultat. Ce n’est pas le meilleur moment pour innover… vous ne voudriez pas prendre le risque de rater le repas ! Misez donc sur des valeurs sures et présentez à vos convives des recettes en lesquelles vous avez confiance. La veille de la soirée, faites le plus de mise en place possible. Lavez et coupez tous les légumes, et organisez votre réfrigérateur de façon à ce que tout se fasse le plus rapidement possible au matin même. Si la cuisine n’est pas votre principal talent, ou si vous avez peur d’être trop serré dans le temps, vous pouvez faire affaire avec un service de traiteur ou demander à vos invités d’apporter quelque chose pour un buffet collectif.

Cocktails

Vous n’êtes pas obligés de servir des boissons alcoolisées, mais cela ajoute toujours une ambiance festive à une soirée. Encore une fois, la simplicité sera votre meilleur atout: si vous n’avez pas de barman à votre disposition, accueillez vos collègues avec du champagne. Cela plait généralement à tout le monde, et vous évitera d’avoir à stresser avec la création de cocktails compliqués. Munissez-vous de plusieurs bouteilles de vin – du blanc et du rouge – pour le souper, mais ne vous gênez pas pour demander à vos convives de ne pas arriver les mains vides non plus ! Toutefois, il se peut très bien que tout le monde ne boive pas d’alcool. Assurez-vous donc qu’ils aient à leur disposition diverses boissons comme des jus, des sodas ou même du mousseux non alcoolisé. Ils apprécieront sans aucun doute cette attention particulière !

Faites également attention à la quantité d’alcool que vous buvez. En tant qu’organisateur de la soirée, vous devez rester en contrôle devant vos collègues… et votre patron!

Quelques éléments à ne pas oublier

  • Avertissez vos voisins au moins une semaine à l’avance de la tenue de l’événement afin qu’ils ne se surprennent pas du bruit ;
  • Faites les présentations formelles entre les employés qui ne se connaissent pas ;
  • Ne vous faites pas trop insistant: il se peut que vos invités n’aient réellement plus faim, plus soif ou plus envie de participer à une activité que vous aurez initiée ;
  • Ne commencez pas le ménage avant que tout le monde ne soit parti ;
  • Préparez une chambre d’invité, au cas où.

Si la prévision et la préparation des repas, des cocktails, des activités et des cadeaux peut paraître étourdissante, la clé du succès de votre party de bureau reste de ne pas trop vous casser la tête: après tout, cette soirée devrait vous permettre de passer du temps de qualité avec vos collègues! Finalement, n’oubliez pas que la réussite de l’expérience est toujours très gratifiante, que vous vous ferez assurément remarquer par vos patrons et aurez l’occasion d’agrandir votre réseau de connaissances… tout en vous amusant!

PARTAGER - SHARE
Share