Découvrir le Plateau-Mont-Royal

Le Plateau-Mont-Royal, c’est LE spot mythique de Montréal. Sa réputation n’est plus à bâtir, on y vante ses attraits depuis les quatre coins du monde. Mais qu’est-ce qui lui donne son caractère si unique? Des boutiques inusitées, des cafés ultra-sympathiques, des restaurants branchés, des ruelles vertes, des événements culturels surprenants, des clubs à la sonorité éclectique et même des voisins granos, bobos ou hipsters!

Mais le «quartier le plus créatif» au Canada, où l’on trouve dix fois plus d’artistes que la moyenne nationale, est loin d’être un tout homogène. Ce qu’on désigne comme étant le Plateau-Mont-Royal comporte en fait plusieurs secteurs. Vous sauriez les identifier?

Le cœur du Plateau

Haut lieu du tourisme montréalais et véritable terre d’accueil de nos amis Français, le cœur du Plateau s’est taillé une place dans nos cœurs grâce au parc La Fontaine et à l’avenue du Mont-Royal où cohabitent d’innombrables cafés, bars et boutiques ô combien conviviales et chaleureuses.

Le Mile End

Si on résumait le quartier en trois mots, ça serait probablement hipsters, bagels et artistes. Les galeries d’art, les cafés bio-locaux-éthico-équitable et les boutiques haut de gamme donnent une saveur particulière à ce quartier. C’est aussi ici qu’on retrouve les meilleurs bagels de Montréal. St-Viateur ou Fairmount? Le débat est lancé!

Le Petit Laurier

Ah le parc Sir-Wilfrid-Laurier (ou juste Laurier pour les intimes)! Avec ses terrains de soccer et de baseball, sa piscine et ses aires de jeux et de repos : c’est l’endroit idéal pour profiter de la belle saison entre amis. Le petit Laurier est le quartier des growing-up, de ceux qui ne veulent faire aucun compromis sur la trépidante vie de quartier tout en s’évitant la faune nocturne qui vient avec les secteurs plus achalandés.

Milton-Parc (ou le Ghetto McGill)

Comme le quartier est situé tout juste à l’est du campus de l’Université McGill, c’est le quartier chouchou de bien des étudiants anglophones (d’où l’origine de son nom). C’est aussi le berceau des coopératives d’habitations à Montréal; la vie communautaire y est fortement imprégnée.

Le Plateau-Est

C’est probablement le secret le mieux gardé du Plateau (mais pour combien de temps?). Boudé par les touristes, l’ambiance y est complètement différente. Son côté plus industriel et ses commerces locaux en font le quartier de tous les possibles. Bonne nouvelle: les logements y sont encore abordables et plusieurs projets phares sont en voie de façonner de façon durable le visage du quartier.

Avec ses trois stations de métro (Laurier, Mont-Royal et Sherbrooke), sa vingtaine de lignes de bus et ses multiples zones d’autopartage, l’arrondissement est plutôt bien desservi en transport en commun. Plus de la moitié des appartements ont été construits avant 1946, ce qui donne un cachet particulier avec ses rues bordées d’arbres matures et ses bâtisses colorées.

Le Plateau-Mont-Royal est sans contredit le secteur le plus populaire chez les jeunes professionnels. Grâce à sa vitalité culturelle et son offre commerciale attrayante,  l’arrondissement est aussi celui qui compte le plus fort pourcentage d’habitants âgés de 25 à 34 ans.

Avis aux intéressés, c’est aussi là qu’on y retrouve le plus fort pourcentage de célibataires à Montréal (50,1%)…

PARTAGER - SHARE
Share

Comments

comments