Découvrir La Petite-Patrie à Montréal

Parfait amalgame de bobos, d’artistes, de nouveaux arrivants, d’étudiants, de p’tites familles et de jeunes professionnels (pas étonnant que ce soit l’un des endroits où l’on retrouve le plus de colocations et de 25 – 34 ans!); la communauté de La Petite-Patrie forme un tout hétéroclite, mais tissé-serré.

Délimité par les rues Hutchison, Jean-Talon et D’Iberville ainsi que la voie ferrée du Canadien Pacifique, ce secteur que l’on surnomme aussi le « Coeur-de-l’île » est un véritable petit village en soi; tout y est accessible à distance de marche.

Les plus paresseux peuvent, quant à eux, se rabattre sur les quatre stations de métro (Jean-Talon, Beaubien, Rosemont et Fabre – lignes bleue et orange). De nombreux circuits d’autobus et des dizaines de stations bixi desservent aussi ce territoire. D’ailleurs, la magnifique piste des Carrières qui borde la voie ferrée du Canadien Pacifique offre un aperçu des vestiges industriels du quartier, tandis que celles des rues Boyer et Saint-Dominique permettent un accès facile au centre-ville.

Qui dit La Petite-Patrie, dit forcément la Plaza Saint-Hubert – et plus précisément sa légendaire marquise! Longtemps considérée comme le paradis du kitch et du quétaine ou le royaume de la robe de mariée, cette artère commerciale est en train de se tailler une place de choix parmi les destinations les plus hot de Montréal avec ses fameux parklets (aménagements de type terrasse à même les espaces de stationnement!) ainsi que ses boutiques branchées. Vous cherchez quelque chose, la Plaza l’a!

Autre institution mythique du quartier : le marché Jean-Talon. Plus qu’une simple épicerie à ciel ouvert, celui-ci offre une véritable expérience sensorielle haute en couleurs, en arômes et en saveurs! Succombez à la tentation de ramasser au passage une baguette et du fromage ou un panier de fruits, puis installez-vous sur la Place Shamrock – qui relie le marché à la Main et où l’on retrouve des terrasses et des balançoires – pour observer la faune urbaine en action.

Impossible aussi de passer sous silence le cinéma Beaubien, l’une des dernières salles de diffusion indépendantes de la métropole, avec l’Excentris et le cinéma du Parc. Ici, oubliez les gros blockbusters américains; ce cinéma de quartier propose plutôt des découvertes cinématographiques des quatre coins du monde. Bien qu’il soit doté de la technologie numérique, son côté rétro et intimiste lui confère une âme particulière. Props aux diffusions de films en plein air, l’été, au parc Molson!

Ceux qui préfèrent les livres aux films pourront se réfugier au coin du feu dans le lounge de la bibliothèque Marc-Favreau. Inaugurée en 2013, elle offre tout ce qu’il y a de plus récent en technologies multimédias.

Les différents quartiers

  • La Petite-Italie

Vous cherchez à manger la meilleure pizza en ville? C’est dans la Petite-Italie que vous allez la trouver… tous les restaurateurs vous le diront! Vous y découvrirez aussi des cafés typiques pour savourer un cappuccino en regardant un match de soccer, des épiceries fines et le fameux marché Jean-Talon. Bref, vos papilles seront comblées!

  • Marconi-Alexandra

Aussi appelé « Mile Ex » ou « le quartier des architectes », le secteur qui borde le nord de la voie ferrée en est un en pleine effervescence. On y retrouve une communauté éclectique, principalement composée d’artistes et de créateurs,  qui s’est installée dans d’anciens bâtiments industriels. Plusieurs bars et restos de quartiers dynamisent le coin longtemps laissé à l’abandon tandis que l’arrivée prochaine du campus Outremont en fera le paradis des étudiants.

PARTAGER - SHARE
Share

Comments

comments